fr.
Retour

Grande distribution : les 10 faits marquants de 2019 et les tendances pour 2020

Par Mathilde Ginisty, Head of Marketing l Tendances - Retail -Expérience clients

2019, une année charnière pour la grande distribution ? Entre l'évolution des comportements d'achat avec le digital et la prise de conscience sociétale de plus en plus forte des shoppers, il semble que les retailers et les industriels PGC ont senti l'urgence de s'adapter au plus vite aux nouvelles attentes. 10 faits marquants témoignent de ce nouveau virage.



De nombreuses initiatives ont vu le jour cette année, à la fois pour permettre une consommation responsable et pour proposer un parcours d'achat toujours plus fluide et rapide, mais aussi réenchanté. L'objectif ? Attirer et fidéliser des consommateurs toujours plus exigeants et volatiles.

Nous avons sélectionné les 10 faits qui nous ont marqué dans la grande distribution en 2019 et analysé les grandes tendances qu'ils annoncent. 2020 devrait voir les transformations amorcées s'accélérer.

I. Des distributeurs traditionnels de plus en plus experts du e-commerce

Ce qu’il s’est passé en 2019 :

1. Walmart se maintient comme le 3ème acteur du e-commerce aux Etats-Unis : l'enseigne qui avait devancé Apple et se classait juste derrière Amazon et E-Bay fin 2018 continue à gagner des parts de marché avec +41% de ventes en ligne en 2019, tirées par l'alimentaire.
 
2. Le drive piéton explose en France dans les grandes villes : le concept ? Le consommateur fait ses courses en ligne et les récupère directement à pied dans son point de retrait. En quelques mois, c’est plus de 300 drives piétons qui ont vu le jour en France pour satisfaire les besoins de praticité d’une cible jeune et urbaine. La bataille fait rage entre E.Leclerc et Carrefour sur ce format à Paris.

3. Franprix développe la livraison en vélo-cargo « K-Ryole » : avec ce service flexible, rapide et écologique, l’enseigne s’engage à livrer ses clients en 1 heure et de manière écologique ! La remorque à assistance électrique peut transporter jusqu'à 250 kg et la prestation est gratuite pour les détenteurs de la carte de fidélité.
Les tests de ce type de transport sont aussi en cours dans les autres enseignes : Carrefour, Intermarché, Biocoop...
A noter également des partenariats avec les plateformes de livraison à vélo, comme Carrefour avec Glovo ou Monoprix avec Stuart.



La tendance pour 2020 :

C’est un fait, le consommateur d’aujourd’hui est séduit par les avantages du e-commerce : rapidité, confort d'achat, livraison rapide… et il souhaite les voir se démocratiser en grande distribution traditionnelle.
Si le drive est déjà bien implanté en France et maintient sa croissance, les distributeurs investissent très fortement dans la livraison, pour améliorer la logistique, diminuer les coûts et apporter toujours plus rapidement ses produits au consommateur.

En 2020, on peut donc s'attendre à ce que l'offre se développe et à ce que la livraison des courses commence à décoller et entre progressivement dans les habitudes des Français. La concurrence devrait alors s'intensifier entre les enseignes et les services proposés se multiplier pour proposer toujours plus de praticité et d'immédiateté aux clients.

II. De plus en plus expérientiels et digitaux : la revanche des magasins
 
Ce qu’il s’est passé en 2019 :

4. L'ouverture du restaurant-magasin Eataly à Paris en avril dernier : l'ambiance et la décoration d'un restaurant branché du marais, des espaces conviviaux pour s'attabler et déguster des plats italiens de qualité, mais aussi de nombreux espaces pour acheter ses produits italiens : traiteurs, épicerie fine, cave à vin... l'expérience culinaire est centrale et la frontière avec le retail disparaît. Et cela plaît aux consommateurs car Eataly ne désemplit pas !

Côté grande distribution, on a aussi repéré un corner de restauration Barilla chez Carrefour en Italie, qui permet aux consommateurs de goûter les spécialités de la marque et de les acheter directement s'ils sont séduits !

5. Des fermes dans les magasins Kroger aux Etats-Unis : l'enseigne a développé avec Infarm, des fermes de « produits vivants » dans ses magasins grâce à la technologie hydroponique. L’objectif est de proposer aux clients d’acheter des légumes cultivés directement en magasin. D’ici début 2020, 13 autres supermarchés devraient accueillir cette technologie.
 

La tendance pour 2020 :

Ces concepts illustrent parfaitement l’avenir du magasin physique dans les prochaines années : l’expérience sera plus centrale que le magasin lui même. Alors que le e-commerce continue de gagner du terrain en grande distribution, les magasins physiques doivent apporter une réelle valeur ajoutée et exploiter tous leurs atouts pour continuer d’attirer les consommateurs. En 2020, on peut certainement s'attendre à l'émergence de nouveaux concepts et à la démocratisation progressive du magasin expérientiel.
 
Ce qu’il s’est passé en 2019 :

6. Carrefour expérimente la reconnaissance par empreinte digitale : une simple pression sur le lecteur d’empreinte digitale suffit à reconnaître le client lors de son passage en caisse, en le reliant à sa carte de fidélité. Dès 2020, Carrefour souhaite aller plus loin en démocratisant ce process pour permettre à ses clients de payer en un doigt !

7. Monoprix lance le service « Coupe-file » depuis avril dernier : grâce à l’application mobile « Monoprix & moi », le consommateur peut scanner ses produits pendant son parcours et payer directement via l’application sans passer par la caisse. L'enseigne rejoint Casino et Géant Casino qui proposent le même service via l'application Casino Max.
 

La tendance pour 2020 :
 
Si l'avenir du magasin est problement expérientiel, il ne se construira pas sans les nouvelles technologies.
L’année 2020 devrait donc être marquée par l’accélération de la digitalisation des magasins, notamment grâce au mobile, pour répondre aux attentes des consommateurs de toujours plus de gain de temps et de practicité dans leurs courses du quotidien.

III. Une offre qui s'étoffe pour une consommation plus responsable

Ce qu’il s’est passé en 2019 :

8. L'entrée en vigueur de la loi EGAlim : avec pour objectif d’éduquer et de transformer la société dans son rapport à l’alimentation et de revaloriser le travail des producteurs, cette loi engendre une réduction drastique des produits vendus sous promotion en grande distribution et une augmentation des prix. Distributeurs et marques PGC sont ainsi confrontés à de nouveaux défis pour attirer et fidéliser les consommateurs.

9. TerraCycle lance le projet « Loop » : en partenariat avec Carrefour et 25 marques PGC (Nestlé, Coca-Cola, Mondelez...), Loop permet au consommateur d’acheter et de se faire livrer ses produits du quotidien dans des emballages consignés, réutilisables et éco-responsables. L’objectif ? Réduire les emballages à usage unique dans une philosophie "zéro déchet".

Dans la même logique, E.Leclerc s’est fixé de réduire le sur-emballage et de supprimer les matières non-recyclables d'ici fin 2022. Cette volonté s’est traduite, dès cette année, par la suppression du plastique des emballages de rasoirssoit 4,7 tonnes de plastiques économisées en un an !



10. Intermarché change la recette de 900 de ses produits mal notés sur Yuka en supprimant près de 140 additifs pour obtenir une note supérieure à 50/100.
D'autres marques PGC (Unilever, Nestlé, Björg, ect.) ont suivi cette tendance pour répondre à une attente forte des consommateurs de plus de naturalité.

La tendance pour 2020 :

La prise de conscience des problématiques environnementales devrait se poursuivre et s'intensifier en 2020, en particulier chez les nouvelles générations. Pour survivre dans ce contexte, les industriels vont certainement continuer à multiplier les initiatives éco-responsables concernant leurs recettes, leurs emballages ou même la façon de distribuer leurs produits.
On peut aussi s'attendre à ce qu'ils soient de plus en plus nombreux à mettre la naturalité et l'écologie au centre de leur stratégie pour séduire des consommateurs, à l'image de la marque Respire qui connaît un grand succès.

IV. En conclusion
La grande distribution doit s'adapter au plus vite aux nouvelles attentes des consommateurs pour les garder, et 2019 a vu la transformation des marques et des distributeurs traditionnels s'accélérer fortement pour y arriver.
2020 continuera sur cette lancée : de nouveaux services pour mettre la grande distribution au niveau des géants du e-commerce, des magasins de plus en plus expérientiels et digitaux, une offre pour répondre aux exigences des consommateurs éco-responsables et adeptes du « bien manger ».
Rendez-vous en décembre 2020 pour le bilan !

Autres articles

Le Scan & Go en grande distribution : portrait et pratiques des utilisateurs

Le Scan & Go en grande distribution : portrait et pratiques des utilisateurs

1 Français sur 4 utilise le service Scan & Go pour faire ses courses du quotidien. Découvrez la vidéographie sur le portrait et les pratiques de ces consommateurs
4 tendances de consommation PGC en 2020 et les bonnes pratiques pour y répondre

4 tendances de consommation PGC en 2020 et les bonnes pratiques pour y répondre

Depuis quelques années, la concurrence s’intensifie entre les groupes PGC historiques et de nouvelles marques plus petites qui surfent sur les attentes et les valeurs de plus en plus chères aux consommateurs. Comment répondre à ces nouvelles attentes et gagner une place privilégiée dans le coeur des consommateurs ?
Voix, mobile, drive piéton : les nouveaux usages qui continuent de transformer le retail

Voix, mobile, drive piéton : les nouveaux usages qui continuent de transformer le retail

Ce que j’ai retenu de la journée « E-commerce et Omnicanal » de l’Institut du Commerce : dernières tendances sur le e-commerce et le mobile et analyse de nouveaux canaux comme le voice Marketing ou le drive piéton
Tous les articles